<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=520191968931277&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Opendatasoft renforce sa présence en Australie

Smart city Secteur public Data Stories IoT

03 septembre 2020

Lecture : 4 minutes

Kiki

par

Kiki

Opendatasoft et Peclet Technology lancent une collaboration avec la région de Western Sydney pour continuer à soutenir les villes intelligentes d'Australie. Pour en savoir plus, continuez à lire...

Au sein du réseau de parcs nationaux Western Parkland City, huit conseils municipaux locaux se sont joints à la collaboration entre Opendatasoft et Peclet Technology pour lancer leurs portails de partage de données. Ces derniers vont soutenir la vision du "Western Sydney City Deal", un accord de longue date signé entre le gouvernement australien et les autorités locales. Son ambition ? Améliorer la qualité de vie, la productivité et la durabilité au sein de leur communauté en pleine expansion.

C'est la 18ème fois qu'Opendatasoft contribue à créer un portail de données en Australie. En plus de renforcer la transparence en matière de données, les conseils municipaux, dont ceux de Geelong, Southern Grampians Shire et Ballarat, ont personnalisé leurs portails en fonction des besoins spécifiques de leurs communautés. 

Des débuts raisonnables et une croissance progressive : les conseils municipaux australiens ont créé des portails open data qui s'enrichissent au fil du temps, en fonction de la mise à disposition de nouvelles données.

Le conseil municipal de Randwick a mis en place des écrans d’affichage sur les plages, qui diffusent des données en temps réel. Cette initiative vise à optimiser l'expérience des visiteurs sur la plage de Coogee en leur fournissant des données sur la météo, la sécurité aquatique, la gestion du stationnement et les services publics.

Outre la surveillance météorologique et autres mises en pratique de l'IdO dans les villes intelligentes, le conseil municipal d'Eurobodalla a établi un programme de suivi de la faune. Il a ainsi enregistré et mis en évidence l'impact sans précédent que les feux de forêts ont eu sur leur population de chauve-souris. La ville a également agrégé les données liées au trafic routier sur ses ponts pour aider les entreprises de transport à créer de meilleures infrastructures.

Quant à la ville de Ballarat, elle examine et partage toute une gamme de données collectées grâce à des capteurs installés au lac Wendouree pour mieux informer les visiteurs et les scientifiques spécialisés dans l’écologie, ainsi que les membres de la communauté. Le conseil municipal fournit également des données sur le stationnement, plus particulièrement sur le taux d'occupation et les modes de paiement, afin d'aider les opérateurs de stationnement à améliorer leurs services.

Dans les trois cas, les conseils municipaux ont commencé par diffuser un petit jeu de données qu'ils souhaitaient partager avec leurs citoyens. Puis, ils ont élargi le cadre de leurs services au fur et à mesure que de nouvelles données sont devenues disponibles (des capteurs IdO aux opérateurs de stationnement, en passant par le suivi écologique) pour offrir aux citoyens de nouveaux services grâce à leurs portails open data.

« Opendatasoft offre une grande flexibilité aux conseils municipaux. La plateforme permet à chacun de conserver son propre environnement sécurisé et son image de marque, tout en facilitant le partage de données entre nous, avec nos partenaires commerciaux (comme Sydney Water, UoW & UNSW) et avec nos communautés. De plus, elle nous permet de cumuler des jeux de données recueillis par huit conseils municipaux différents pour obtenir un aperçu centralisé de notre site parent, la région du Western Parkland City », a commenté Sharlene Van Leerdam, membre du conseil municipal de Campbelltown, l'un des huit conseils municipaux prenant part à l'initiative open data du Western Sydney Parkland.

À l'avenir, Opendatasoft et Peclet Technology continueront à soutenir les initiatives IdO de villes intelligentes menées par les nombreux conseils municipaux et ministères.

 

Informations complémentaires : 

Cette collaboration a été rendue possible, en partie, par le Smart Cities and Suburbs Program (Programme national pour les villes intelligentes et les banlieues), qui accorde aux organismes publics locaux des subventions allant de 250 000 à 5 millions de dollars. Le programme soutient les villes australiennes qui utilisent des solutions technologiques innovantes pour surmonter les défis urbains.

À bientôt pour de nouvelles dataventures !

 
 
Envie d'en savoir plus ?
 
👇
 
Découvrez notre solution !

Lire plus du même auteur

Catégories

Smart city Secteur public Data Stories IoT

Abonnez-vous
à notre newsletter