Language

Etes-vous data-centric ? Découvrez votre niveau de maturité data et profitez de recommandations d'experts

Faites le test
Tendances

Groupe BPCE : retour d’expérience d’un pionnier de l’Open data dans le secteur bancaire

Yves Tyrode BPCE Open data

Retour sur la stratégie data et open data du Groupe BPCE avec le témoignage d'Yves Tyrode lors de Data on Board 2021 : Données publiques, données privées : Une data responsable au service du business.

Brand content manager, Opendatasoft
Voir tous ses articles

Yves Tyrode est Directeur Général chargé de l’Innovation, de la Data, du Digital et de l’activité Paiements du Groupe BPCE et président de Oney Bank. À son arrivée dans le Groupe BPCE, il s’est vu confier la transformation digitale du groupe, puis quelques temps après, sa transformation data.

Le Groupe BPCE est le 2ème acteur bancaire en France, présent dans la banque de proximité et l’assurance avec ses deux grands réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne.

L’aventure d’Yves Tyrode avec Opendatasoft a commencé il y a 10 ans à la SNCF. À cette époque, l’ouverture des données dans les organisations n’en était qu’à ses prémices, ce qui lui a offert l’opportunité de prendre part aux premières stratégies data, d’identifier les freins et les challenges à relever. Avec du recul, Yves Tyrode estime que cette première expérience de l’open data a été fondatrice et lui a permis d’être un des pionniers sur le sujet.

Lors du Data on Board 2021, nous l’avons invité pour en savoir plus sur les initiatives qu’il a pu mener au sein du Groupe BPCE en matière d’open data et nous revenons dans cet article sur sa keynote : Données publiques, données privées : Une data responsable au service du business

Retrouvez l’intervention d’Yves Tyrode en replay :

 

Copy to clipboard

Le Groupe BPCE a décidé de lancer son premier portail d’open data en 2017, en accord avec sa stratégie de transformation digitale, afin de faciliter l’accès à des données publiques pour leurs clients, leurs collaborateurs et leurs partenaires. C’est le 1er groupe bancaire français à mettre à disposition du grand public, des jeux de données publiques provenant de ses établissements.

Cette initiative ne correspond à aucune obligation réglementaire, ni concurrentielle, puisqu’aucune banque n’avait initié cette démarche auparavant.

Aujourd’hui, le Groupe BPCE met gratuitement 175 jeux de données publiques à la disposition des analystes, des journalistes, des chercheurs, des enseignants, des étudiants, des acteurs de l’open data, des collectivités locales, des chambres de commerces, des acteurs du transport, des startups … et même des collaborateurs du groupe.

Le Groupe BPCE est ainsi en mesure de créer de la valeur en mettant ses données publiques à disposition de tous et prend une longueur d’avance dans le domaine de la data. L’initiative a été saluée par la communauté et reconnue par de nombreux experts comme une démarche avec des bénéfices sur le long terme.

Les équipes data du groupe rencontrent également régulièrement les autres acteurs de l’écosystème open data et participent activement à des Meet Up pour échanger sur les différents enjeux et construire des modèles originaux permettant de créer de la valeur.

« Dire qu’on va ouvrir la data dans le secteur de la banque … cherchez l’erreur ! Nous l’avons pourtant fait et on s’aperçoit globalement que notre démarche fonctionne très bien »

Yves Tyrode 

Copy to clipboard

Le Groupe BPCE a mis en place plusieurs projets pour communiquer ses données en open data. Yves Tyrode est notamment revenu, lors de son intervention, sur deux usages qui ont très bien fonctionné :

Créer un écosystème avec les acteurs du tourisme grâce aux données de paiement des touristes étrangers

Avec l’ensemble des données de paiement par carte bancaire dont dispose le Groupe BPCE, il est possible d’identifier les dépenses de proximité issues des cartes bancaires détenues par les touristes étrangers et de déterminer le nombre et le montant des transactions effectuées par origine et destination. 

Le Groupe BPCE a entièrement anonymisé ces données afin de pouvoir les ouvrir en open data, aux départements et peut ainsi proposer de nombreux insights aux acteurs du tourisme sur le dynamisme des régions en France. 

« Avec des données de paiement anonymisées, on a des informations extrêmement utiles pour les départements. On le fait depuis plusieurs années et c’est très important pour que les départements puissent réfléchir à une stratégie touristique »

Yves Tyrode 

Publier les offres d’emploi du groupe en temps réel avec l’open data

Deuxième exemple de la démarche d’ouverture des données, qui a un bénéfice direct pour l’organisation : la publication de l’ensemble des offres d’emploi du Groupe BPCE en open data, avec une mise à jour automatique 4 fois par jour, dans des formats accessibles par tous et facilement réutilisables à partir d’un simple tableur ou via API.

Le Groupe BPCE est le premier groupe bancaire en France à initier une telle démarche et s’inscrit comme un véritable pionnier en permettant à toutes ses parties prenantes de réutiliser ces flux de données sur leur plateforme afin de faciliter la recherche d’emploi avec la localisation des offres par ville, le secteur de l’emploi, la nature de l’offre, etc.

Grâce à cette démarche, Le Groupe BPCE propose une solution fiable et pérenne pour publier ses offres d’emploi mais en retire également des bénéfices directs au niveau de la qualité des profils recrutés. Aujourd’hui, les entreprises doivent absolument pouvoir déployer les moyens adaptés pour attirer des talents habitués au digital et à exploiter les données.

« Les personnes qui travaillent dans le digital, la data ou les paiements sont très sensibles à ce genre de choses et on récupère de très bons candidats en ayant utilisé l’open data »

Yves Tyrode

Copy to clipboard

Avant toute chose, Yves Tyrode rappelle que l’expertise métier est indispensable pour mettre en valeur des projets data impactants et à forte valeur ajoutée.

« Quand on parle de data il y a finalement deux cercles : un cercle vicieux et un cercle vertueux. Le cercle vicieux, c’est quand les experts parlent aux experts. Ça ne génère pas d’usages, donc pas de bénéfices pour les utilisateurs finaux et il n’y a pas de modèle économique. Le cercle vertueux, c’est quand vous avez des experts qui sont au service des utilisateurs et qu’ils développent de nouveaux usages qui vont générer des modèles économiques »

Yves Tyrode

Fort de son expérience dans le domaine de la data, Yves Tyrode nous livre plusieurs enseignements pour réussir sa stratégie de valorisation des données en entreprise :

Agir sur la qualité des données

Le Groupe BPCE investit énormément pour s’assurer de la qualité de ses données.

​​« Dans la banque, il y a des milliards de data. Si on se trompe sur des données, les impacts sont très importants. Par exemple, la data permet de calculer le capital que la banque met en réserve. Si vos données sont fausses, c’est tout ce que vous mettez comme argent en capital qui est faux »

Yves Tyrode 

Progresser grâce à l’ouverture des données

Le deuxième point crucial lorsqu’on met en place des projets data, c’est l’ouverture de ces données vers l’extérieur pour créer de la valeur supplémentaire.

« Quand on partage ses données à l’extérieur, ça ouvre le champ des possibles, et ça ouvre aussi le champ des applications, le champ des usages. Et on fait beaucoup plus quand on travaille avec l’extérieur que lorsqu’on travaille seulement avec ses développeurs internes, aussi bons soient-ils. »

Yves Tyrode 

Yves Tyrode rappelle les difficultés rencontrées au début de ce processus d’ouverture au sein du Groupe BPCE : « Ouvrir des API dans un système d’informations c’est quelque chose d’extrêmement complexe car les directions informatiques ont peur d’ouvrir leur système, notamment à cause de la cybercriminalité, qui est une réalité. Ouvrir, c’est nécessaire, mais ça doit se faire en protégeant ses clients et en protégeant sa data »

Garder à l’esprit les bénéfices pour les utilisateurs finaux

Enfin, dernier point relevé par Yves Tyrode : l’importance de toujours penser à l’utilisateur final lors de la mise en place des projets data.

« Dans les années à venir, nous allons tous avoir un rôle à jouer pour démocratiser la data et améliorer le quotidien de tous, dans tous les domaines. On ne peut pas être dans un monde dans lequel la data est omniprésente, sans former, sans expliquer, sans faire que le consommateur final, que le collaborateur en entreprise comprenne bien les enjeux de la data »

Yves Tyrode 

 

Retrouvez l’intervention d’Yves Tyrode lors de Data on Board 2021 en replay >

 

Ebook : Démocratiser l'accès et les usages de la donnée

Articles sur le même thème : Open data Banque et assurance

Plus d'articles
Agence ORE : un portail unique pour les données d’énergie Énergie & Utilities
Agence ORE : un portail unique pour les données d’énergie

Pour être véritablement utiles, les données d’énergie doivent être exhaustives et facilement réutilisables dans l’écosystème. Découvrez comment l’Agence ORE répond à ce besoin grâce à son portail unifié de données.

Gouvernance des données vs data management : quelles sont les principales différences ? Accès aux données
Gouvernance des données vs data management : quelles sont les principales différences ?

Pour maximiser la valeur de leurs données, les organisations se concentrent à la fois sur la gouvernance des données et sur le data management. Il n'est pas rare de confondre ces concepts qui sont étroitement liés.

Le rôle central de la data dans la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 Actualités
Le rôle central de la data dans la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024

À l'approche du plus grand rendez-vous sportif mondial, les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, l'utilisation stratégique des données s’est avérée cruciale pour la préparation de cette manifestation sportive exceptionnelle. Un webinaire récent, organisé par les équipes d’Opendatasoft, a réuni des experts de la data et du sport engagés dans les préparatifs pour discuter de l'impact profond de la data sur la planification, la gestion et l'optimisation de l’événement.