Nouveauté produit Opendatasoft : le lignage de données pour analyser vos usages et mesurer votre impact

Découvrir
Secteur public

Métropole Rouen Normandie : Garantir l’interopérabilité entre l’information géographique et l’open data

Découvrez le retour d’expérience de la métropole Rouen Normandie concernant le partage de ses données géographiques avec Opendatasoft.

Lauréline Saux
Brand content manager, Opendatasoft
Voir tous ses articles

Entre l’efficacité opérationnelle, la création de nouveaux services, et la fluidification de la circulation des datas, les données géographiques sont plus que nécessaires aux collectivités territoriales. C’est pourquoi Opendatasoft a développé un partenariat avec Isogeo ; une plateforme visant à simplifier les projets de geodata management.

Ce partenariat nous permet de fluidifier les connexions entre les 2 solutions afin d’offrir un service encore plus complet aux collectivités locales. La Métropole Rouen Normandie en a justement bénéficié. Découvrez leur retour d’expérience avec Flore Bonhomme, chargée de projet territoire intelligent et open data et Mathieu Leullier, chargé des données et de la diffusion au sein du service géomatique et connaissance des territoires.

Mathieu Leullier : Le projet de catalogue des données géographiques est né en 2017 suite à un constat alarmant : depuis 2013, la Métropole Rouen Normandie n’avait plus vraiment de catalogue. Il y avait bien un répertoire de données, mais il était ancien, et surtout, il n’était pas mis à jour. Ce qui rendait l’accès aux données relativement complexe.

À cette époque, les collaborateurs de la métropole n’avaient pas conscience de la valeur de leur patrimoine de données. Ils ne savaient pas où trouver des données, n’étaient pas sûrs de leur fiabilité, de leur utilisation ou encore des droits d’accès. Sans oublier la mauvaise exploitation des données avec la création de nombreux doublons dans les différents services et des données mal formatées.

Au-delà de ce constat, la directive Inspire impose aux producteurs de données de mettre leurs informations à disposition du grand public. Ce qui nécessite un changement dans l’exploitation des données géographiques.

Mathieu Leullier : La mise en place d’un catalogue de données géographiques répond à plusieurs enjeux :

  • Inventorier les données : au sein de la Métropole Rouen Normandie, il y a beaucoup de départements avec de nombreuses compétences. Chacun créait des données de leur côté. Il n’y avait donc aucune visibilité globale sur l’ensemble du patrimoine data. Le data catalogue doit justement permettre de répertorier toutes les données de la collectivité.
  • Décrire les données : et ce, via des fiches de métadonnées les plus complètes possibles. L’idée de rendre les informations accessibles à tous et de les faire connaître au plus grand nombre de collaborateurs.
  • Rendre les données accessibles : la mise en place d’un inventaire de données facilite la diffusion et le partage de l’information à tous les agents de la Métropole. Avant cela, les données étaient réparties en différents silos et difficiles à identifier.

Pour toutes ces raisons, la Métropole Rouen Normandie a entrepris une démarche volontariste de partage de l’information. Celle-ci est rendue possible grâce à l’implémentation d’un catalogue de données.

Mathieu Leullier : Afin d’atteindre son objectif de partage de données au plus grand nombre, la Métropole Rouen Normandie a développé un projet en 5 étapes :

  • Analyse de l’existant : un groupe de projet a alors été mis en place. C’est lui qui a constaté l’état du patrimoine data, sous-exploité, au sein de la Métropole
  • Rédaction du cahier des charges : pour cela, il fallait définir les fonctionnalités attendues par le catalogue de données géographiques.
  • Choix de la solution Isogeo : grâce à son catalogue, Isogeo permet de répondre parfaitement au besoin de centralisation de l’ensemble des données. Les agents de la Métropole ont été très vite séduits par le module de scan et de pré-remplissage automatique des métadonnées.
  • Mise en œuvre du projet : avec un accompagnement des équipes d’Isogeo, plusieurs sessions de formation ont été organisées. À la fois auprès des collaborateurs en interne, mais aussi auprès des fournisseurs et consommateurs de données.
  • Présentation du catalogue aux utilisateurs internes via plusieurs webinars.

Mathieu Leullier : Le catalogue de données géographiques est très bien accueilli par les consommateurs et par les producteurs de données. D’ailleurs, ces derniers demandent régulièrement d’ajouter de nouvelles données pour valoriser leur travail ou faire connaître leurs données.

Afin de garantir une actualisation régulière des données, nous avons mis en place des “meta data parties”. Celles-ci permettent de réunir les référents information géographique de chaque département. Nous nous retrouvons une fois par trimestre ou plus pour des sessions de “remplissage” visant à mettre à jour et renseigner les données géographiques. En outre, une infrastructure de diffusion a été mise en place pour partager les données à l’ensemble des collaborateurs.

À ce stade, le catalogue de données était réservé à l’interne. Il a été progressivement ouvert au public en couplant la solution Isogeo avec la plateforme open data d’Opendatasoft.

Flore Bonhomme : Pour aller plus loin dans le partage des données et la volonté de transparence de l’action publique, l’implémentation d’une démarche open data s’est imposée. Celle-ci s’est déroulée en deux temps.

Au mois de février 2021, la Métropole Rouen Normandie a voté une stratégie open data. L’ouverture des données avait été initiée depuis la Loi pour une République Numérique de 2016 qui impose aux collectivités de plus de 3 500 habitants d’ouvrir leurs données. Mais jusqu’à 2021, l’ouverture des données se faisait au fil de l’eau sur la plateforme nationale data.gouv.

Avec le vote de la nouvelle stratégie, l’objectif était d’animer la démarche open data sur le territoire et de la co-construire avec les communes volontaires de la Métropole. C’est dans ce contexte que nous avons ouvert notre portail open data en 2022 et proposé un programme de sensibilisation pour acculturer les directions et les communes à l’ouverture et la valorisation des données. Depuis 2023, des conventions de partenariat sont proposées aux communes afin de favoriser le partage des données ouvertes sur notre portail.

En amont de l’ouverture du portail, des actions de médiation ont été mises en place. Notamment à travers le challenge data de juin 2022 qui réunissait les directions de la Métropole et les communes. À cette occasion, nous avons pu constituer un premier catalogue de données en capitalisant sur ce qui existait déjà. En effet, la Métropole de Rouen Normandie disposait déjà d’un SIG (système d’information géographique) avec son expertise, des données structurées, normalisées et documentées. Cela permet d’automatiser la publication sans rajouter une couche de travail supplémentaire.

Flore Bonhomme : La démarche open data répond à deux objectifs principaux. Premièrement, cette démarche est un levier pour la gouvernance de la donnée au sein de la Métropole. L’objectif est de décloisonner les directions et d’automatiser les processus grâce à des connecteurs, des web services, et du moissonnage. L’idée est de rendre la publication la plus fluide possible pour les producteurs de données.

Le second objectif est d’animer la démarche open data sur le territoire et de faire de notre portail un point d’entrée unique vers les données du territoire métropolitain. Cela répond à un objectif de transparence de l’action publique et de renforcement de la participation citoyenne. Cela nous permet également de favoriser la réutilisation de nos données et l’innovation : en améliorant la connaissance du patrimoine de données, il est plus facile de réutiliser les informations disponibles. Et donc d’innover.

Flore Bonhomme : La publication des données géographiques et la documentation des métadonnées nécessitent très peu d’actions de la part des référents information géographique. Après les premiers paramétrages, toutes les données et métadonnées sont partagées automatiquement dans la plateforme Opendatasoft. Cette automatisation permet d’avoir un accès simplifié aux données géolocalisées (PLU, cadastre,etc.) pour :

  • les agents en interne qui souhaitent avoir une meilleure connaissance des données,
  • les parties prenantes externes qui se rendent sur notre portail open data.

En outre, les fonctionnalités Opendatasoft permettent de valoriser les données et de les mettre en scène. Notamment grâce aux outils de datavisualisation, qui nous permettent de créer des cartographies ou des observatoires thématiques.

Les données disponibles peuvent aussi être réutilisées par différentes applications, qu’il s’agisse d’applications tierces, ou développées en interne, comme l’application Rouen Métropole dans Ma Poche qui utilise ces données ouvertes.

Mathieu Leullier : Concrètement, l’interopérabilité entre Opendatasoft et Isogeo est rendue possible grâce à plusieurs fonctionnalités. À savoir :

  • Le scan : afin de scanner toutes les données sur le serveur. Chaque scan donne accès aux différentes fiches. Il est possible de rechercher facilement les données et d’accéder à des fiches détaillées qui fournissent un suivi des actions et modifications effectuées.
  • Le module CSW : grâce à un lien CSW fourni par le scan, la plateforme Opendatasoft peut moissonner les données du catalogue.

Flore Bonhomme : Côté Opendatasoft, plusieurs fonctionnalités nous permettent d’interagir avec les données récupérées sur le catalogue Isogeo pour les mettre en forme et les publier :

  • Le back-office de la plateforme Opendatasoft : via cette interface, il est possible de récupérer les données sélectionnées par les producteurs de données. On récupère également via le connecteur avec Isogéo l’ensemble des métadonnées et des informations plus précises conformes à la norme Inspire.
  • Les outils de data visualisation d’Opendatasoft : pour permettre aux utilisateurs aussi bien internes qu’externes d’accéder aux données, ces outils permettent d’éditorialiser les données sous formes de graphiques, de cartographies, en pouvant jouer sur les différents filtres.
  • Les widgets : il est possible de créer des cartes simplifiées sans avoir besoin de solliciter les experts du SIG. Ces cartes peuvent également être publiées sur des sites externes (ex : site internet d’une commune) tout en étant mises à jour de manière automatique. Les points géolocalisés peuvent également être enrichis de manière dynamique par des informations détaillées (horaires d’ouverture, accessibilité, etc.)

Le partenariat Isogeo et Opendatasoft garantit l’interopérabilité entre l’information géographique et l’open data. Ce qui permet à la Métropole Rouen Normandie de mieux connaître son patrimoine de données, de favoriser le partage en interne et en externe et d’accélérer la réutilisation et les usages des données.

Articles sur le même thème :

Contenus associés

Opendatasoft x Isogeo : une nouvelle connexion pour faciliter la gestion de vos données géographiques Actualités
Opendatasoft x Isogeo : une nouvelle connexion pour faciliter la ge...

Opendatasoft et Isogeo présentent leur interopérabilité permettant de faciliter et d’automatiser la gestion de vos données géographiques, de leur catalogage à leur valorisation !

Grand Paris Seine Ouest : les bénéfices d’un portail interne de données pour une meilleure gestion du territoire Data en libre service
Grand Paris Seine Ouest : les bénéfices d’un portail interne de don...

Les collectivités territoriales ont déployé de nombreux efforts pour partager leurs données en open data et répondre aux différentes obligations réglementaires. Mais qu’en est-il de l’exploitation des...

Open data maturity report : quelle est la maturité des pays européens ? Tendances
Open data maturity report : quelle est la maturité des pays europée...

Découvrez ce qui ressort du rapport 2022 sur la maturité des pays européens en matière d’open data publié en décembre dernier par la Commission européenne.

Opendatasoft x Isogeo : une nouvelle connexion pour faciliter la gestion de vos données géographiques Actualités
Opendatasoft x Isogeo : une nouvelle connexion pour faciliter la ge...

Opendatasoft et Isogeo présentent leur interopérabilité permettant de faciliter et d’automatiser la gestion de vos données géographiques, de leur catalogage à leur valorisation !

Grand Paris Seine Ouest : les bénéfices d’un portail interne de données pour une meilleure gestion du territoire Data en libre service
Grand Paris Seine Ouest : les bénéfices d’un portail interne de don...

Les collectivités territoriales ont déployé de nombreux efforts pour partager leurs données en open data et répondre aux différentes obligations réglementaires. Mais qu’en est-il de l’exploitation des...

Open data maturity report : quelle est la maturité des pays européens ? Tendances
Open data maturity report : quelle est la maturité des pays europée...

Découvrez ce qui ressort du rapport 2022 sur la maturité des pays européens en matière d’open data publié en décembre dernier par la Commission européenne.