Data Experience Makers Live 2024 - Le rendez-vous incontournable des leaders data revient le 7 mars prochain !

Je m'inscris
Transformation numérique

Comment les solutions no-code contribuent à la démocratisation des données

no-code data

Nous vivons dans un monde de plus en plus digital. Les solutions technologiques que nous utilisons et les données que nous consommons se multiplient. Il est donc essentiel d’en faciliter l’accès et de permettre à tous de les utiliser simplement. L’émergence de nouvelles solutions no-code ou low-code permet de répondre à ce besoin en créant des applications sans compétences techniques.

VP of Marketing, Opendatasoft
Voir tous ses articles

Nous vivons dans un monde de plus en plus digital. Les solutions technologiques que nous utilisons et les données que nous consommons se multiplient. Il est donc essentiel d’en faciliter l’accès et de permettre à tous de les utiliser simplement. L’émergence de nouvelles solutions no-code ou low-code permet de répondre à ce besoin en créant des applications sans compétences techniques.

Le low-code et le no-code peuvent aussi s’appliquer aux solutions technologiques de données : employés et citoyens doivent pouvoir créer des expériences de données convaincantes et lancer de nouveaux services sans avoir à acquérir des compétences approfondies en programmation ou en analyse.

Copy to clipboard

Comme leur nom l’indique, les applications low-code nécessitent un codage de base qui peut être appris assez rapidement, tandis que les applications no-code n’exigent aucun codage.

Les solutions no-code permettent à tous de créer des programmes, qu’il s’agisse de solutions d’entreprise s’exécutant sur le Web ou d’applications mobiles. Un système de ”glisser-déposer” et de menus déroulants permet généralement de réaliser toutes les opérations, sans avoir besoin d’écrire une seule ligne de code.

Gartner estime que le marché mondial des solutions low-code et no-code a atteint 13,8 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 22,6 % par rapport à l’année précédente. Cette croissance est due à quatre facteurs clés :

  • Les entreprises cherchent à digitaliser leurs processus pour devenir plus agiles et plus efficaces. Cependant, il existe une pénurie mondiale de développeurs qualifiés, et les entreprises peinent à recruter suffisamment de programmeurs pour tout digitaliser rapidement.
  • Grâce aux solutions no-code, les employés sont autonomes et peuvent créer des applications sur mesure qui simplifient et optimisent leurs missions. Les applications qu’ils créent ont plus de chance d’être adoptées et de générer un véritable retour sur investissement puisque les collaborateurs sont au plus proche des problématiques métier.
  • Les applications no- code sont plus rapides et moins chères à produire, car elles sont généralement de taille plus modeste et ne nécessitent pas d’implication importante de la part de l’équipe informatique ou des développeurs de logiciel. Elles permettent de créer des organisations data-driven, plus agiles et capables de relever les défis d’un monde qui évolue très vite.
  • L’offre de plates-formes low-code et no-code s’est beaucoup étoffée. Un nombre croissant de fournisseurs ont intégré des fonctionnalités spécifiques à leurs solutions afin de répondre à ces besoins.
Copy to clipboard

L’objectif de la démocratisation des données est de permettre à tous d’accéder aux données et de les utiliser facilement et en toute autonomie pour créer des expériences de données utiles et génératrices de valeur. Les utilisations sont variées :

  • usage métier (exemple : un tableau de bord de surveillance concernant des informations spécifiques),
  • partage en interne (exemple : visualisation d’un ensemble de données pouvant être utilisé par d’autres personnes dans l’organisation ou dans un écosystème plus large)
  • usage externe (exemple : carte ou histoire de données mise à la disposition des citoyens de la part d’une collectivité territoriale).

Comme on peut le voir, la démocratisation des données et les solutions no-code soutiennent toutes deux le même objectif majeur : fournir à tous les utilisateurs les données et la technologie dont ils ont besoin pour accéder à ces informations dans leur vie quotidienne, sans exiger d’eux des compétences spécialisées.

Cependant, les données ne sont encore trop souvent exploitées que par les experts. La connexion aux sources de données (même les plus courantes telles que Google Drive ou SharePoint) nécessite une assistance technique. Au niveau du partage et de la visualisation, alors que la majorité des solutions de business intelligence (BI) existantes sont extrêmement puissantes, l’accès aux fonctions appropriées nécessite une formation complète.

Résultat : les collaborateurs ne peuvent pas accéder et réutiliser les données sans avoir recours à l’assistance d’experts. Si un utilisateur interne souhaite une visualisation de données ou un tableau de bord, par exemple, il doit communiquer ses critères à l’analyste et attendre les résultats. De toute évidence, cette phase allonge le processus et introduit le risque que les résultats ne correspondent pas tout à fait aux critères voulus.

Pour que la démocratisation des données soit efficace, les outils qui la prennent en charge doivent être intuitifs, conviviaux et no-code. Ce n’est qu’alors qu’une véritable démocratisation sera possible.

Copy to clipboard

Pour soutenir la démocratisation des données, Opendatasoft s’engage à rendre sa plateforme aussi facile à utiliser que possible, en permettant au plus grand nombre d’utilisateurs de tirer parti des données. Comme il s’agit d’une plateforme SaaS, elle est accessible à tout utilisateur disposant d’un navigateur Web et comporte des connecteurs automatisés permettant d’intégrer facilement les données de toute l’organisation et au-delà.

ODS Studio est un élément clé de cette approche. Cet outil est conçu pour permettre à tout utilisateur de créer rapidement et intuitivement des graphiques et des indicateurs, puis de les organiser de façon simple sur une page Web sans avoir besoin d’écrire une seule ligne de code, et enfin de les partager facilement avec des collègues, des clients, des citoyens et d’autres parties prenantes.

Les utilisateurs n’ont pas besoin d’apprendre à utiliser des plateformes complexes de business intelligence ou de savoir programmer en HTML ou CSS pour créer des pages Web. Le résultat est que tous les collaborateurs dans les organisations peuvent très rapidement créer des visualisations interactives et impactantes sans aucune formation, grâce à quatre fonctionnalités clés :

Interface par glisser-déposer

Les utilisateurs peuvent organiser les différentes sections d’une page ainsi que les graphiques, les indicateurs et les zones de texte qu’elle contient en les faisant glisser et en les déposant à l’emplacement de leur choix.

Navigation facile grâce à une expérience intuitive

L’ensemble du processus de création d’une data story ou d’un rapport est clair et simple. L’outil guide l’utilisateur étape par étape tout au long du flux de travail : sélection de l’ensemble de données source, choix d’une visualisation, configuration des graphiques/des KPIs et personnalisation de leur apparence.

Plus de simplicité avec la centralisation

Les utilisateurs n’ont jamais besoin de quitter ODS Studio lorsqu’ils créent des visualisations. Le catalogue de données est accessible directement depuis l’outil, ainsi que toutes les options nécessaires au partage avec d’autres utilisateurs à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation.

Calculs intégrés garantissant la précision

Les utilisateurs n’ont pas besoin de connaître des formules complexes ou d’effectuer eux-mêmes des calculs pour comparer deux résultats ou établir une moyenne. Au lieu de cela, il leur suffit de choisir le type d’opération qu’ils doivent effectuer dans leurs graphiques et de sélectionner des indicateurs dans une liste de suggestions.

Aperçu instantané

Les utilisateurs peuvent voir le résultat de chaque action en temps réel, d’où un travail facilité. Ils peuvent prévisualiser facilement l’apparence de la page lorsqu’elle sera intégrée à un portail de données ou à un service de données.

D’autres fonctionnalités de la plateforme destinées aux utilisateurs experts sont également disponibles via le studio, notamment nos APIs, offrant à chacun les outils et les fonctionnalités dont il a besoin pour réutiliser des données à grande échelle.

 

Pour en savoir plus sur ODS Studio, visitez notre blog complet et écoutez son responsable produit le présenter dans cet entretien : comment nous simplifions l’expérience de la data visualisation avec ODS Studio.

Articles sur le même thème : Culture Visualisation de données Démocratisation des données Self-service data Data Intelligence

Learn more
La gouvernance des données dans les solutions Cloud Tendances
La gouvernance des données dans les solutions Cloud

La gouvernance des données est essentielle pour garantir des données fiables, dignes de confiance et accessibles par les bons utilisateurs, et ainsi permettre aux entreprises de devenir véritablement data-centric. S'assurer de la bonne gouvernance des données présentes sur le Cloud pose de nouveaux défis en matière de contrôle, de sécurité et de conformité.

Transformer les données en or : le pouvoir des data portals pour créer de la valeur Tendances
Transformer les données en or : le pouvoir des data portals pour créer de la valeur

Découvrez comment les portails portails de données ouvrent la voie à la création de nouvelles sources de revenus à travers divers cas d'usage.

Étude : Quelle est la maturité data des acteurs de l’énergie en Europe ? Tendances
Étude : Quelle est la maturité data des acteurs de l’énergie en Europe ?

Comment le secteur de l'énergie en Europe exploite-t-il les données pour répondre aux challenges actuels ? Nous avons interrogé plus de 50 acteurs pour établir un état des lieux des pratiques en matière d'utilisation et de partage des données et comprendre la place des données dans leur stratégie de transformation.

La gouvernance des données dans les solutions Cloud Tendances
La gouvernance des données dans les solutions Cloud

La gouvernance des données est essentielle pour garantir des données fiables, dignes de confiance et accessibles par les bons utilisateurs, et ainsi permettre aux entreprises de devenir véritablement data-centric. S'assurer de la bonne gouvernance des données présentes sur le Cloud pose de nouveaux défis en matière de contrôle, de sécurité et de conformité.

Transformer les données en or : le pouvoir des data portals pour créer de la valeur Tendances
Transformer les données en or : le pouvoir des data portals pour créer de la valeur

Découvrez comment les portails portails de données ouvrent la voie à la création de nouvelles sources de revenus à travers divers cas d'usage.

Étude : Quelle est la maturité data des acteurs de l’énergie en Europe ? Tendances
Étude : Quelle est la maturité data des acteurs de l’énergie en Europe ?

Comment le secteur de l'énergie en Europe exploite-t-il les données pour répondre aux challenges actuels ? Nous avons interrogé plus de 50 acteurs pour établir un état des lieux des pratiques en matière d'utilisation et de partage des données et comprendre la place des données dans leur stratégie de transformation.