[WEBINAR : 25 JUIN] Augmenter l’expérience de recherche au sein d’une marketplace data grâce à l’IA

Je m'inscris
Énergie & Utilities

Les portails de données : un atout de taille pour les acteurs du secteur de l’énergie

En quoi la mise en place de portails de données peut-elle aider les acteurs du secteur de l’énergie à relever les nombreux challenges auxquels ils font face ? Dans quelle mesure apportent-ils un soutien aux organisations pour atteindre leurs objectifs ? Quels sont les différents types de portails de données et à quels besoins correspondent-ils ?

Brand content manager, Opendatasoft
Voir tous ses articles

À grande échelle, les données collectées dans le secteur de l’énergie apportent des réponses partielles aux défis imposés par la transition écologique et le réchauffement climatique (décarbonisation, approvisionnement et contrôle des prix). Si la production de data est aujourd’hui colossale chez les acteurs de l’énergie, il n’en reste pas moins que certaines organisations éprouvent des difficultés à en faire un usage efficient que ce soit en interne ou dans leur écosystème business. Partage laborieux, visualisation peu intuitive, manque de prévisions, culture data encore timide… Les faits sont là : les données restent souvent aux mains des CDO (Chief Data Officer), analystes data et des quelques dirigeants spécialisés et peu valorisées dans l’écosystème.

Chez Opendatasoft, nous sommes convaincus que la mise en place de portails de données peut gommer ces difficultés en mettant la data au service des organisations du secteur de l’énergie. Cet article examine – en profondeur – comment ces plateformes répondent aux défis actuels, de la décarbonisation à l’encouragement de l’innovation collaborative, en passant par le respect des réglementations et la responsabilisation des consommateurs.

Ebook - Portail de données

Copy to clipboard

Avant de revenir sur les enjeux rencontrés par les acteurs de l’énergie et les solutions que peut apporter la data – et plus précisément les portails de données – rappelons rapidement de quoi il s’agit.

Un portail de données – ou data portal – est une application ou un site web qui donne accès à des actifs data provenant de différentes sources pour les mettre à disposition contrôlée de consommateurs de données (membres de l’organisation, partenaires, voire clients). En plus de centraliser la data provenant de sources multiples, un portail permet de réaliser des recherches précises dans le flux des données, de les visualiser sous différentes formes, de les croiser, de les partager, etc. En clair, le portail permet de faciliter l’accès aux actifs de données et d’en tirer de la valeur pour toute l’organisation.

Info : Lors de notre dernière étude – réalisée avec le cabinet Odoxa – nous avons appris que 85% des data leaders considèrent le management des données comme une priorité de leur organisation. Le data portal représente le levier opérationnel de ce besoin.

Cliquez-ici pour télécharger l'infographie sur les résultats de l'observatoire 2023 de la démocratisation des données dans les organisations en France

Copy to clipboard

Comme évoqué en préambule, les acteurs de l’énergie font face à de nombreux enjeux. C’est dans ce contexte que les portails de données peuvent jouer un rôle capital.

Répondre aux objectifs de la transition énergétique

L’objectif de décarbonisation d’ici 2050, apparu lors de la COP21, révolutionne les pratiques des acteurs de l’énergie. Jusqu’à l’arrivée de la date fatidique, le secteur est sous les projecteurs.

Actionnaires, régulateurs, consommateurs portent un regard très attentif sur les actions de transition écologique mises en place pour sortir de la production à base d’énergies fossiles. Sans modernisation et sans évolution concrète dans le secteur, les acteurs pourraient voir les réglementations se durcir.. En plus du changement de source d’énergie qui revêt déjà un défi conséquent, c’est la distribution et la logistique de réseau qu’il faut également repenser pour être plus agile.

Comment concilier une production intermittente (éolien, solaire) avec des besoins constants et bientôt plus nombreux (exemple : l’arrivée massive de véhicules électriques avec l’objectif Européen 2035) ? En réalité, la neutralité carbone implique à elle seule des besoins d’innovation et une restructuration des modes de fonctionnement établis jusqu’ici.
Le portail de données peut aussi s’avérer particulièrement utile sur la question de l’innovation et de la gestion intelligente du réseau :

UK Power Networks, par exemple, tire parti d’un portail de données pour optimiser son réseau électrique. En collectant et en analysant des données en temps réel, l’entreprise a amélioré la résilience du réseau, offrant ainsi des leçons précieuses pour d’autres entreprises du secteur. UK Power Networks a choisi de rendre publiques ses méthodes de tri des données, développées en partenariat avec l’Open Data Institute, afin de les mettre à la disposition de l’ensemble du secteur.

Dans la péninsule ibérique, EDP (Énergies du Portugal) a révolutionné sa gestion opérationnelle en utilisant un portail de données. Grâce à une analyse approfondie des données en temps réel, l’entreprise a pu réduire ses émissions de carbone et optimiser ses opérations. L’entreprise a également créé une communauté pour favoriser la collaboration et trouver des solutions à des problèmes concrets d’énergie, à l’aide de datasets partagés avec des universités, des chercheurs et des startups.

Améliorer l'efficacité en interne

Pour relever les défis qui leur font face, les acteurs de l’énergie doivent travailler à l’amélioration constante de leur efficacité interne. Les prises de décisions se doivent d’être plus fructueuses et plus rapides et les portails de données peuvent jouer un rôle décisif.

La centralisation de data de qualité, la capacité à réaliser des prévisions précises sur l’évolution du réseau grâce à l’intelligence artificielle et le partage de la donnée à une plus large échelle – pas uniquement à quelques responsables data – permettent de mieux comprendre les tenants et les aboutissants de chaque situation. En jouant sur plusieurs aspects – production, logistique, marketing, etc. – l’apport d’informations permet de prendre les meilleures décisions et d’améliorer drastiquement les processus internes. En d’autres termes, la capacité de visualiser clairement et simplement la data – et de la rendre intelligible pour le plus grand nombre – est aussi importante que la data elle-même pour améliorer l’efficacité de l’organisation concernée.

Offrir des services attractifs aux consommateurs

Les acteurs de l’énergie sont confrontés aux sujets de l’expérience utilisateur et de la fidélisation. Plus que dans d’autres secteurs, créer une relation de confiance La data peut intervenir sur ces deux points.

La création d’une application data pour les clients, leur partageant des données-clés sur leur consommation énergétique en temps réel et leur impact environnemental peut les encourager à plus de sobriété énergétique. Partager des informations via des applications et des appareils connectés renforce la relation entre clients et fournisseurs d’énergie, responsabilise le consommateur et contribue à soutenir un changement de comportement en faveur de la transition énergétique.

En plus d’améliorer l’expérience utilisateur et la fidélisation des consommateurs, l’utilisation d’un portail de données permet de mieux comprendre les besoins des clients et de développer des offres et services adaptés. En France, Enedis a intégré un espace sur son portail open data qui affiche la thermosensibilité des habitations résidentielles. Il est possible de consulter les zones où les écarts de température affectent la consommation énergétique pour identifier les habitations qui nécessitent une rénovation pour répondre aux objectifs de performance énergétique.

Dans le même ordre d’idée même s’il s’agit d’un acteur des utilities au sens large, Birdz, le leader des solutions intelligentes pour l’eau, a lancé une nouvelle offre Dashboard as a Service autour des données générées par ses capteurs IoT. En s’abonnant à ces services, les clients ont accès à un outil de gestion complet qui leur permet d’améliorer leur efficacité opérationnelle en surveillant les données d’utilisation et en détectant instantanément les fuites et défaillances dans leurs réseaux. Preuve en est : les services data conçus pour répondre aux besoins des clients et autres parties prenantes peuvent être monétisés, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles sources de revenus. Permettant d’être plus proches des attentes des consommateurs, c’est également un avantage concurrentiel indéniable.

Transparence et conformité aux réglementations

Comme nous le disions précédemment, le secteur de l’énergie est en première ligne concernant les enjeux environnementaux. Consommateurs, actionnaires et régulateurs sont en attente d’une transparence totale. Le partage de données fiables à grande échelle est donc crucial pour rassurer les différentes parties et garantir ainsi une meilleure gestion des risques.

D’abord pour garantir la bonne conformité aux différentes exigences en vigueur, telles que ces deux exemples :

  • L’article 179 de la loi de transition énergétique qui impose aux acteurs de l’énergie de publier des informations sur leur performance environnementale. Les grandes entreprises doivent, chaque année, publier des informations sur leur impact environnemental, comprenant la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. Rappelons que des sanctions sont prévues en cas de non-respect de cette obligation, encourageant ainsi la conformité et la responsabilité environnementale dans le secteur privé.
  • La loi Lemaire : La loi pour une “République numérique” comprend plusieurs dispositions visant à favoriser l’innovation, à renforcer la protection des droits des citoyens dans le contexte numérique, et à promouvoir la transparence et l’ouverture des données publiques. Parmi les points saillants de cette loi figure l’ouverture des données publiques (open data), imposant aux administrations de rendre accessibles certaines données d’intérêt public.

Mais aussi pour rassurer – chiffres à l’appui – quant à leur progression vers les objectifs RSE et ESG (Environnementaux, Sociaux et Gouvernance). Pour partager leur data, les portails de données s’imposent par leur efficacité comme les outils parfaits. Ils permettent en effet aux fournisseurs d’énergie de publier leurs données dans un format que les clients – et les citoyens de façon globale – peuvent aisément comprendre.

Info : s’il ne s’agit pas de l’objectif premier de la mise en place d’un portail de données, on peut noter que le partage et la transparence qui en découlent permettent aussi d’améliorer l’image de l’organisation ainsi que sa marque employeur.

Copy to clipboard

Dans les exemples que nous avons pu aborder, nous avons évoqué différentes typologies de portails data. Notre solution accompagne les acteurs sur quatre grands types de use cases:

Portail de données pour l’interne

Le portail de données interne est réservé aux membres de l’organisation. Son objectif premier est d’améliorer l’efficacité opérationnelle des collaborateurs, de réduire les coûts, de prendre des meilleures décisions, d’optimiser la collaboration et d’obtenir une vue holistique et claire sur l’ensemble de son fonctionnement. Ces portails reposent sur une gestion fine des droits d’accès, garantissant la sécurité des données et une segmentation optimale de la visibilité des données en fonction des rôles de chacun.

Portail de données pour les partenaires et clients

Comme nous l’avons vu avec les exemples de Birdz et EDP, ces portails permettent de générer de nouveaux revenus via la mise en place d’un nouveau service ou d’encourager l’innovation en partageant des données à forte valeur ajoutée. Il peut s’agir de portails communs ou chaque partie prenante contribue des données sur un pied d’égalité, ou de services plus avancés et pouvant être monétisé auprès de ces cibles.

Portail open data

Les portails de données ouvertes – appelés open data – facilitent le partage libre et réutilisable des informations en les rendant accessibles à tous via Internet. Initialement conçus pour répondre aux exigences réglementaires dans le secteur public, ces portails se sont étendus au secteur privé, améliorant l’engagement des parties prenantes, l’attractivité et la transparence. Ils permettent donc de répondre à des réglementations tout en améliorant la confiance du côté des clients.

Certaines organisations font le choix de ne créer qu’un seul portail pour répondre à tous ces usages. On parle alors de portail hybride, qui inclut une gestion fine des droits d’accès pour différencier les assets disponibles pour tous et ceux nécessitant plus de confidentialité.

Copy to clipboard

Si les portails data sont nécessaires pour relever les défis des acteurs du secteur de l’énergie, n’oublions pas que leur mise en place doit impérativement s’accompagner d’une diffusion sérieuse de la culture data dans l’organisation pour obtenir les résultats attendus. Une culture de la data inexistante freinera le partage et l’utilisation astucieuse des données pour tous les sujets (production, distribution, vente, marketing, etc.).

Une précédente enquête nous révélait un chiffre qui interpelle : 56% des décideurs rapportent que leur manque de culture data est un obstacle pour mener leurs projets à bien. Ce chiffre prouve tout l’intérêt d’une sensibilisation forte pour une mise en place réussie sur le long-terme.

Copy to clipboard

En conclusion, les portails de données énergétiques émergent comme des piliers incontournables de la transformation du secteur de l’énergie. Du défi de la décarbonisation à la stimulation de l’innovation, ces plateformes jouent un rôle crucial dans le pilotage des organisations.

La centralisation des données – qu’elle soit interne, partenaire ou en open data – offre des avantages distincts, tous orientés vers une efficacité opérationnelle accrue, une conformité réglementaire renforcée et une amélioration de la relation avec les consommateurs. Alors que le secteur de l’énergie évolue vers un avenir davantage axé sur les données et la durabilité, les acteurs qui embrassent pleinement ces portails de données se positionnent à la fois pour relever les défis actuels et pour prospérer dans un paysage énergétique en constante mutation.

Le sujet vous parle ? Opendatasoft aide vos équipes à créer rapidement des portails de données pour la découverte et l’utilisation de vos ressources de données à l’échelle.

Demandez une démo de la solution Opendatasoft et créez les meilleures expériences data

Articles sur le même thème : Energie Portail de données Utility

En savoir plus
Étude : Quelle est la maturité data des acteurs de l’énergie en Europe ? Tendances
Étude : Quelle est la maturité data des acteurs de l’énergie en Europe ?

Comment le secteur de l'énergie en Europe exploite-t-il les données pour répondre aux challenges actuels ? Nous avons interrogé plus de 50 acteurs pour établir un état des lieux des pratiques en matière d'utilisation et de partage des données et comprendre la place des données dans leur stratégie de transformation.

Créer de la valeur grâce au partage des données énergétiques – l’exemple de UK Power Networks Énergie & Utilities
Créer de la valeur grâce au partage des données énergétiques – l’exemple de UK Power Networks

Pour atteindre les objectifs de décarbonation, les acteurs du secteur de l’énergie en Europe doivent valoriser et partager leurs données dans leurs écosystèmes. Découvrez les meilleures pratiques mises en place par UK Power Networks.

Comment l’open data peut accompagner la transition énergétique ? Énergie & Utilities
Comment l’open data peut accompagner la transition énergétique ?

L’ouverture des données est un levier essentiel pour accompagner la transition énergétique et relever le défi de la décarbonation. Découvrez dans notre article les meilleures pratiques de leaders comme Enedis, UK Power Networks, EDP et Elia.

Étude : Quelle est la maturité data des acteurs de l’énergie en Europe ? Tendances
Étude : Quelle est la maturité data des acteurs de l’énergie en Europe ?

Comment le secteur de l'énergie en Europe exploite-t-il les données pour répondre aux challenges actuels ? Nous avons interrogé plus de 50 acteurs pour établir un état des lieux des pratiques en matière d'utilisation et de partage des données et comprendre la place des données dans leur stratégie de transformation.

Créer de la valeur grâce au partage des données énergétiques – l’exemple de UK Power Networks Énergie & Utilities
Créer de la valeur grâce au partage des données énergétiques – l’exemple de UK Power Networks

Pour atteindre les objectifs de décarbonation, les acteurs du secteur de l’énergie en Europe doivent valoriser et partager leurs données dans leurs écosystèmes. Découvrez les meilleures pratiques mises en place par UK Power Networks.

Comment l’open data peut accompagner la transition énergétique ? Énergie & Utilities
Comment l’open data peut accompagner la transition énergétique ?

L’ouverture des données est un levier essentiel pour accompagner la transition énergétique et relever le défi de la décarbonation. Découvrez dans notre article les meilleures pratiques de leaders comme Enedis, UK Power Networks, EDP et Elia.