[Événément] : La data au coeur de la préparation de grands événements sportifs - Participez à cet événement-débat le jeudi 6 juin 2024 !

Je m'inscris
Glossaire

Chief data officer (CDO)

Un chief data officer (CDO), Directeur des Données en français, est un cadre supérieur qui a pour mission de valoriser les données d’une entreprise afin de les rendre exploitables par ses collaborateurs tout en garantissant leur qualité ainsi que leur sécurité. Il est responsable de l’utilisation et de la gouvernance des données au sein d’une organisation.

Qu’est-ce qu’un chief data officer (CDO) ?

Le premier CDO a été officiellement nommé en 2002 chez le fournisseur de services financiers Capital One. La fonction s’est depuis largement répandue. En 2022, 74 % des organisations interrogées par NewVantage Partners répondent avoir un ou plusieurs chiefs data officer ou directeurs de l’analyse parmi leurs effectifs.

Au vue de son rôle transorganisationnel, le CDO fait partie de la haute direction (C-suite) des organisations ou du niveau inférieur.

Si initialement, la fonction de CDO était principalement centrée sur la conformité. Le rôle consistait à garantir une utilisation des données correcte et conforme aux réglementations telles que le RGPD. Aujourd’hui, le rôle s’est étendu à l’utilisation des données pour soutenir les objectifs commerciaux. Le CDO est donc généralement évalué selon des KPI (indicateurs de performance clés) liés à l’activité commerciale de son organisation.

Différence entre un CDO, un DSI et un directeur du numérique

Ayant été créé récemment, le rôle de chief data officer (CDO) n’est pas toujours compris au sein des organisations. Il est parfois comparé à celui du Directeur des Systèmes d’Information (DSI) ou du directeur du numérique.

Toutefois les différences sont notables :

  • Le directeur du numérique est responsable de la transformation numérique d’une organisation. Son rôle consiste à automatiser des processus manuels grâce à la technologie. Ces processus peuvent inclure des données mais le directeur du numérique n’en est pas responsable.
  • Le directeur de l’information est responsable de l’infrastructure informatique qui stocke et fait circuler les données.
  • Le chief data officer a quant à lui la responsabilité commerciale des données. Il est garant de la création de valeur des données et favorise leur démocratisation.

Caroline Carruthers, directrice de la société de conseil Carruthers and Jackson et ancienne directrice des données de Network Rail, utilise l’analogie d’un seau d’eau pour illustrer la différence entre le rôle de chief data officer et celui de directeur de l’information. Le DSI est responsable du seau, de sa taille, de sa conformité à l’usage, de sa sécurité et de son emplacement. Le chief data officer est responsable de l’eau qui entre et sort du seau. Il doit s’assurer de sa circulation, de sa qualité et de la pertinence de son usage.

Les rôles et responsabilités d’un chief data officer

Le rôle du Directeur des Données couvre un large éventail d’activités :

  • Création d’une vision et d’une stratégie des données
  • Gestion des données tout au long de leur cycle de vie avec des impératifs de conformité
  • Garantie de la qualité des données
  • Mise en place d’une gouvernance des données
  • Gestion des données de références (master data)
  • Analyse des données et business intelligence (BI). Cette mission peut également être endossée par un directeur de l’analyse.
  • Promotion de la facilité d’utilisation et de la disponibilité de données de qualités. Pour cela, le CDO peut exploiter un portail de données.
  • Diffusion d’une culture de la donnée au sein de l’organisation.
  • Mise en place de pratiques conformes aux réglementations sur la protection et la confidentialité des données.
  • Démocratisation des données dans l’ensemble de l’organisation.

Qui est le manager du CDO ?

Le manager du CDO varie d’une organisation à l’autre. Il s’agit généralement d’un dirigeant d’entreprise senior, tel qu’un PDG ou un directeur des opérations.

Le DSI travaille étroitement avec le Directeur des données. En théorie, il ne devrait pas être son manager pour ne pas affaiblir sa fonction commerciale.

L’importance du rôle de chief data officer

Un chief data officer est essentiel pour mettre en place une stratégie de données pérenne. Il permet aux organisations de démocratiser leur données et de devenir data-centric.

Le CDO s’assure que l’organisation :

  • Améliore sa productivité grâce à une utilisation plus efficace des données
  • S’appuie sur les données pour mieux interagir avec les clients, les employés et d’autres parties prenantes.
  • Améliore les flux de revenus existants grâce aux données.
  • Innove et développe de nouvelles opportunités et services
  • Construit une culture de la donnée où les données sont au cœur des prises de décision
  • Améliore la littératie des données dans l’ensemble de l’organisation
  • Traite les données de manière éthique, en veillant au respect des réglementations, à la protection de la vie privée et à la sécurité des informations personnelles.

Les compétences requises d’un Chief Data Officer

Pour réussir, un Chief Data Officer a besoin d’un éventail de compétences qui couvrent à la fois les domaines commerciaux et techniques :

  • Comprendre le fonctionnement de l’organisation afin de s’assurer que les données apportent de la valeur ajoutée
  • Diriger et conduire le changement dans l’ensemble de l’organisation
  • Savoir communiquer pour s’engager à la fois avec les cadres supérieurs et les collaborateurs des différents services
  • Savoir manager une équipe
  • Avoir des connaissances techniques spécifiques
  • Travailler en externe avec des partenaires et d’autres parties prenantes, ainsi qu’en interne avec des collaborateurs et des responsables

Certaines organisations préfèrent engager des CDO externes pour bénéficier d’une vision et de compétences nouvelles. D’autres préfèrent recruter un CDO interne, dont la compréhension du fonctionnement de l’organisation favorise une conduite du changement efficace.

Les défis à relever pour réussir en tant que CDO

Aujourd’hui, l’ancienneté moyenne d’un CDO est d’environ 2,5 ans, contre 4 à 5 ans pour un DSI.

Cela s’explique pour différentes raisons :

  • La récence de la fonction conduit certaines organisations à avoir des attentes irréalistes ou à définir un spectre de responsabilité et des priorités flous pour le CDO
  • La résistance au changement peut ralentir les progrès vers la démocratisation des données au sein de l’organisation
  • L’augmentation du nombre de postes de CDO offre de nouvelles opportunités d’évolution de carrière.
En savoir plus
Portail de données : La solution des leaders data pour maximiser leur impact Ebook
Portail de données : La solution des leaders data pour maximiser leur impact

Les organisations ont compris l’importance des données pour la réussite de leurs stratégies et pour leur développement. Un accès simplifié et rapide aux données, dans le bon format et au bon moment, est crucial pour améliorer la prise de décision, l’efficacité et la collaboration, mais aussi pour réduire les coûts, créer de nouvelles sources de revenus et atténuer les risques. Cet ebook fournit une introduction aux portails de données, tant au niveau stratégique que tactique. Il réunit les meilleures pratiques pour démocratiser vos données et en libérer la valeur.

Comment les Chief Data Officers peuvent-ils transformer leur organisation grâce aux portails de données ? Transformation numérique
Comment les Chief Data Officers peuvent-ils transformer leur organisation grâce aux portails de données ?

Comment les CDO peuvent-ils apporter rapidement de la valeur à l’échelle grâce aux données en déployant des portails data ? Découvrez dans cet article les bénéfices des portails de données pour les CDOs et comment les mettre en place pour relever les défis qu’ils rencontrent.

La gouvernance des données dans les solutions Cloud Tendances
La gouvernance des données dans les solutions Cloud

La gouvernance des données est essentielle pour garantir des données fiables, dignes de confiance et accessibles par les bons utilisateurs, et ainsi permettre aux entreprises de devenir véritablement data-centric. S'assurer de la bonne gouvernance des données présentes sur le Cloud pose de nouveaux défis en matière de contrôle, de sécurité et de conformité.

Portail de données : La solution des leaders data pour maximiser leur impact Ebook
Portail de données : La solution des leaders data pour maximiser leur impact

Les organisations ont compris l’importance des données pour la réussite de leurs stratégies et pour leur développement. Un accès simplifié et rapide aux données, dans le bon format et au bon moment, est crucial pour améliorer la prise de décision, l’efficacité et la collaboration, mais aussi pour réduire les coûts, créer de nouvelles sources de revenus et atténuer les risques. Cet ebook fournit une introduction aux portails de données, tant au niveau stratégique que tactique. Il réunit les meilleures pratiques pour démocratiser vos données et en libérer la valeur.

Comment les Chief Data Officers peuvent-ils transformer leur organisation grâce aux portails de données ? Transformation numérique
Comment les Chief Data Officers peuvent-ils transformer leur organisation grâce aux portails de données ?

Comment les CDO peuvent-ils apporter rapidement de la valeur à l’échelle grâce aux données en déployant des portails data ? Découvrez dans cet article les bénéfices des portails de données pour les CDOs et comment les mettre en place pour relever les défis qu’ils rencontrent.

La gouvernance des données dans les solutions Cloud Tendances
La gouvernance des données dans les solutions Cloud

La gouvernance des données est essentielle pour garantir des données fiables, dignes de confiance et accessibles par les bons utilisateurs, et ainsi permettre aux entreprises de devenir véritablement data-centric. S'assurer de la bonne gouvernance des données présentes sur le Cloud pose de nouveaux défis en matière de contrôle, de sécurité et de conformité.

Découvrez comment valoriser vos données
Demander une démo