Ebook : Démocratiser l’accès et les usages de la donnée

Télécharger
Tendances

Open data day : 12 initiatives qui favorisent l’adoption des données ouvertes

Open data day

À l’occasion du 12e international open data day prévu le 5 mars 2022, célébrons 12 projets qui œuvrent à la démocratisation des usages de la donnée à travers le monde.

Pauline Montay
Product Marketing, Opendatasoft
Voir tous ses articles

Le 29 octobre 2010, David Eaves, alors Conseiller du maire de Vancouver en matière de transparence du gouvernement, proposait d’organiser un hackathon international sur l’open data. L’objectif : mettre un coup de projecteur sur les projets d’ouverture des données déjà lancés dans plusieurs villes, et en initier de nombreux autres. Quelques semaines plus tard, le 4 décembre, des centaines d’événements locaux s’étaient alors tenus un peu partout sur la planète, réunissant des hackers, des activistes et des acteurs de la société civile, soucieux d’améliorer la transparence de la vie publique et la qualité des vie des citoyens. L’open data day était né.

Depuis, des milliers d’initiatives open data ont fleuri et grandi, dans les villes bien sûr, mais aussi dans les territoires, les administrations centrales et les entreprises. Les données sont l’affaire de tous et leur partage est d’intérêt général. Pour en attester, nous avons souhaité mettre en lumière 12 expériences data et projets d’acculturation à la donnée que nos clients ont récemment lancés. 12 initiatives que l’on peut répartir selon ces quatre enjeux :

  • Construire des villes qui respirent
  • Simplifier le quotidien des habitants
  • Renforcer la confiance des citoyens
  • Développer la culture data dans les organisations

1- Dessiner la ville du quart d’heure à Bologne

Dans sa data story “Il respiro di Bologna” (le souffle de Bologne), la ville du nord-est italien affiche dans une même carte différents points d’intérêt social et culturel, auxquels sont associées des zones isochrones (zones où les temps de parcours sont identiques). Bologne est ainsi capable d’identifier des “routes de proximité”, soit des parcours qui peuvent s’effectuer à pied entre 5 et 15 minutes d’un lieu à un autre : d’un musée à une école ou d’un espace vert à une maison de quartier par exemple.

La carte trace aussi le maillage des services de mobilité douce (transports en commun, pistes cyclables, râteliers vélo, etc.) pour permettre une vue globale sur toutes les possibilités de déplacements à zéro ou faibles émissions carbone dans la ville. Cette data story est complétée par des tableaux de bord d’analyse des flux dans quatre endroits de la ville :

Partagées en open data pour informer les résidents et touristes qui cherchent à se déplacer et profiter des équipements de Bologne, ces data visualisations sont aussi et surtout utilisées comme des observatoires de la mobilité par les autorités bolognaises. Elles servent ainsi les enjeux de réaménagement urbain et d’amélioration de la qualité de vie et de l’air en ville, en aidant à planifier, par exemple, la collecte des déchets en fonction des pics de fréquentation.

2- Analyser les déplacements multimodaux à Paris

À Paris, des caméras thermiques à reconnaissance de formes ont été installées dans 8 sites pour compter les passages des vélos, des trottinettes et des véhicules motorisés (voitures, poids lourds, bus et deux-roues). Les données IoT remontées en temps réel par les capteurs sont publiées sur le portail open data de la municipalité, qui s’est aussi servie des fonctionnalités de data visualisation d’Opendatasoft pour créer des rapports d’analyse dynamiques.

La comparaison des modes de déplacements à différentes heures de la journée aident la Direction de la Voirie à piloter plus finement la circulation parisienne. C’est un outil précieux pour désengorger les voies et ainsi réduire la pollution de l’air, mais aussi mieux prévenir les risques d’accidents routiers.

Ouvertes publiquement, ces données de comptage peuvent aussi servir à d’autres acteurs de la vie locale, des associations de cyclistes, des opérateurs de transport public ou les taxis parisiens par exemple, en étant croisées à d’autres données (trafic Waze, pollution de l’air, météo, etc.).

3- Suivre les arbres plantés à Long Beach

Sur la côte ouest des États-Unis, la ville de Long Beach a conçu un tableau de bord accessible sur son portail open data pour inventorier et localiser chaque arbre fruitier planté depuis 2018, avec une répartition par espèce. Depuis quelques années, la commune californienne est investie dans un programme actif de développement de forêts urbaines pour créer des îlots de fraîcheur sur son territoire, dans un État régulièrement touché par des canicules, même en plein hiver.

4- Connaître la meilleure façon de trier à Issy-les-Moulineaux

La commune des Hauts-de-Seine est une pionnière de l’open data. Initiée en 2012, sa démarche ne cesse de se développer, au bénéfice de la qualité des informations et des services de proximité fournis à ses habitants. La preuve avec l’expérience data Issy je Trie, accessible depuis son portail de données ouvertes et son site institutionnel.
Cette application web, dont l’interface est le fruit d’une collaboration entre Opendatasoft et Wedodata, permet à la population de savoir où jeter et recycler tel type de déchet, et quand sortir ses poubelles et ses encombrants. Elle propose deux points d’entrée pour effectuer une recherche :

  • Par type de besoin (recycler un sapin ou donner des vêtements par exemple).
  • Par type d’objet à trier (un téléphone, un meuble, etc.).

Chaque recherche mène à une visualisation cartographique qui affiche l’emplacement précis des points de collecte et des bacs de tri, ou indique les jours d’enlèvement des déchets en fonction du quartier filtré sur la carte ou la géolocalisation reconnue par l’application.

5- Trouver des autotests Covid-19 remboursés par l’Assurance Maladie

Avec un trafic mensuel de 42,7 millions de visiteurs, ameli.fr est le 25e site le plus visité en France et le 1er parmi les sites officiels de l’administration française. Ce site créé par la Caisse nationale de l’assurance maladie (CNAM) est un passage obligé pour tous les résidents en France qui souhaitent obtenir des informations sur leur protection sociale et les remboursements de frais de santé. En période d’épidémie Covid-19, c’est le site web vers lequel se tourner pour trouver des détails de source sûre sur les tests de dépistage, et notamment les autotests délivrés en pharmacie sans avance de frais.

Pour faciliter et accélérer la recherche d’informations sur ces autotests pris en charge par la sécurité sociale, la CNAM propose sur ameli.fr un outil cartographique, conçu avec la plateforme Opendatasoft. Il permet à n’importe quel visiteur de localiser les pharmacies qui les fournissent, sans avoir besoin de se connecter à son compte Ameli.

Il suffit de taper un code postal ou le nom d’un département ou d’une commune dans la barre de recherche, et la carte affiche instantanément la localisation de toutes les officines concernées.

6- Mieux comprendre la carte scolaire à Orléans Métropole

Savoir dans quelle école emmener ses enfants peut être un casse-tête et une source d’angoisse pour de nombreux parents, en particulier ceux qui déménagent dans une nouvelle commune ou ceux dont l’enfant passe de la maternelle à la primaire.

La métropole d’Orléans aide les parents à mieux s’orienter à l’aide d’une carte interactive, accessible depuis son portail open data. Les parents peuvent y repérer leur quartier et cliquer dessus pour filtrer la vue. En fonction de leur sélection, les écoles élémentaires et maternelles dont leur quartier dépend s’affichent, avec l’adresse et la localisation exacte de l’établissement.

L’open data est un moyen pour une municipalité de rendre des comptes aux citoyens électeurs sur l’action publique. C’est ce que propose Vancouver, à travers son VanDashboard.

La ville canadienne a construit 65 indicateurs pour mesurer et valoriser la performance de ses résultats sur 6 thématiques :

  • La fourniture des services essentiels
  • L’accès au logement
  • Le changement climatique
  • L’économie et les finances
  • L’équité et les questions sociales
  • Le dynamisme culturel

Le dashboard montre pour chaque indicateur si l’objectif est atteint, proche de l’être ou pas encore atteint à l’aide d’une pastille verte foncée, verte claire ou orange, et précise la tendance souhaitée : un temps de réponse qui décroît pour maîtriser un incendie par exemple, ou la part des énergies renouvelables qui augmente dans le mix énergétique de la ville.

La vue globale sur tous les KPIs est complétée par une vue détaillée par indicateur. Elle donne accès aux données brutes ainsi qu’à leur représentation sous forme de graphique, et fournit des clés d’analyse pour comprendre la mesure et la progression des résultats.

8- Faire la transparence sur l’état des comptes de l’État français

Avec ce tableau de bord publié sur data.economie.gouv.fr, la direction générale des finances publiques et la direction du budget entendent faciliter la compréhension du compte général de l’État, en mettant au clair sa composition.

Les différents graphiques proposés permettent ainsi de visualiser les actifs et passifs du patrimoine de l’État, les produits et charges du compte de résultat, et leur évolution depuis 2012. Des filtres sont également disponibles pour observer la répartition des comptes à l’échelle des différentes missions de l’État, de la cohésion des territoires au plan d’urgence en période de crise sanitaire.
Et parce que tous les citoyens ne sont pas des experts en comptabilité, des définitions de chaque terme financier sont fournies.

9- Contrôler les ondes électromagnétiques émises dans la métropole de Nantes

Le déploiement de la 4G et 5G sur le territoire français nourrit de vifs débats et suscite des inquiétudes au sein de la population, attentive aux effets que peuvent avoir les ondes et les radiofréquences sur la santé.

Pour informer en toute transparence les habitants de l’agglomération sur leur exposition aux champs électromagnétiques, Nantes Métropole met à leur disposition un rapport de suivi des ondes, accessible depuis son portail de données ouvertes.

Une carte y localise les 50 capteurs installés sur tout le territoire pour mesurer l’émission d’ondes électromagnétiques. En cliquant sur un capteur, les visiteurs accèdent à l’historique des mesures ainsi qu’au dernier relevé effectué. Le rapport affiche aussi des indicateurs de suivi des 3 relevés les plus hauts (en mètre/volt), pour vérifier si ceux-ci dépassent les valeurs limites d’exposition définies par la recommandation de l’union européenne 1999/19/CE, à savoir :

  • pour la radio FM : 28 V/m
  • pour une antenne GSM 900 MHz : 41 V/m
  • pour une antenne GSM 1,8 GHz : 58 V/m
  • pour une antenne 5G (bande 3,5 GHz) : 61 V/m
  • pour le wifi et les fours micro-ondes : 61 V/m

Ouvrir la donnée vers le grand public est souvent l’opportunité pour les organisations de structurer la gouvernance de l’information en interne et d’encourager les collaborateurs à s’approprier la data dans leur quotidien. Les trois exemples qui suivent en attestent.

10- Apprendre à réutiliser les données partagées par la MAIF

Avant de lancer son portail de données ouvertes fin 2020, le groupe MAIF est d’abord passé par une phase d’acculturation en interne, débutée 4 ans plus tôt avec des travaux structurants sur la gouvernance de la donnée.

Dans ce webinar, François Herlent, Responsable de la Gouvernance de la Data à la MAIF, insiste sur l’importance de capitaliser sur l’humain pour conduire ces travaux nécessaires à la maîtrise, la sécurisation et la valorisation du patrimoine de données de l’entreprise.

“Nous avons mis en place un collectif de 34 référents data spécialisés dans un domaine, les contrats ou les sinistres par exemple, et dont découlent des données spécifiques. Ces personnes sont directement en prise avec l’évolution du patrimoine de données de la MAIF. En travaillant dans différents projets, elles sensibilisent les autres collaborateurs à l’existence de certaines données, et les renvoient vers les dispositifs en place pour les valoriser.”
François Herlent
Responsable de la Gouvernance de la Data, MAIF

Parmi les dispositifs de valorisation, on retrouve un dictionnaire qui fournit des définitions sur les données pour en garantir la bonne compréhension, mais aussi un catalogue de datasets en self-service adossé à la solution Opendatasoft, aujourd’hui expérimenté auprès des 500 salariés de la Direction du Réseau.

Pour la MAIF, l’adoption des données passe donc en grande partie par le partage de connaissances à propos de ces données. C’est le cas des données qui circulent en interne mais aussi celui des données ouvertes publiquement par le groupe. Sur son portail open data, la MAIF fournit ainsi un ensemble de règles d’utilisation des données qui y sont publiées. À chaque dataset est associée une fiche indiquant la licence qui lui est attribuée, ainsi que l’utilisation commerciale, les modifications et le type de partage qui peuvent en être faits ou non.

11- Bâtir un réseau de correspondants open data au sein de l’Urssaf

Comme la MAIF, l’Urssaf mise elle aussi sur ses collaborateurs pour développer une culture de la data qui irrigue l’ensemble de ses caisses régionales, et soutienne son objectif d’innovation ouverte par la donnée. Un levier dont David Guirado, Innovation & Digital Project Manager à l’Urssaf Caisse nationale explique l’intérêt dans cet article.

Dans cette optique, l’organisation développe progressivement un réseau de correspondants open data, dont l’une des missions vise à présenter les données ouvertes sur open.urssaf à différentes startups locales. Parmi les datasets publiés, on peut notamment trouver les revenus des travailleurs indépendants ou le nombre d’établissements employeurs par région.

Les startups sont le cœur de cible du portail open.urssaf, qui met à leur disposition des APIs générées automatiquement par la plateforme Opendatasoft. Elles sont au premier rang pour réutiliser les données et concevoir de nouvelles solutions digitales à destination des 9,8 millions d’usagers du réseau des Urssaf, mais aussi de leur propre marché-cible.

“La data open innovation en tant que point de rencontre entre différentes organisations et différentes personnes a le potentiel de faire émerger de nouveaux services grâce aux données. Les producteurs de données n’ont pas nécessairement la vision des usages possibles de leurs données. Et ceux qui auraient une vision ne sont pas nécessairement propriétaires de données. Ces rencontres peuvent aboutir, par exemple, à l’identification de standards, de protocoles d’échange et de partage de données dans un cercle fermé voire public en open data”.
David Guirado
Innovation & Digital Project Manager, Urssaf Caisse Nationale

12- Nourrir le dialogue autour des données en Mayenne grâce à la dataviz

Pour mieux préparer l’ouverture prochaine de ses données en open data, le département de la Mayenne s’est dans un premier temps concentré sur la mise à disposition de données en interne. Un important travail a d’abord été réalisé pour mettre la donnée en qualité, et fournir aujourd’hui aux agents près de 130 datasets prêts à l’emploi.

Le département s’est surtout appuyé sur la data visualisation pour permettre aux collaborateurs de s’approprier plus rapidement les données partagées. Elle leur fournit aujourd’hui une dizaine de tableaux de bord KPIs pour suivre l’état de santé de la collectivité et comparer ces résultats par rapport aux chiffres nationaux.

La démarche d’acculturation à la donnée de la Mayenne ne s’arrête pas là. C’est en marchant que l’on apprend à marcher et ce sera donc en créant leurs propres tableaux de bord que les collaborateurs du département apprendront à manipuler les données pour réutiliser l’information décisionnelle qu’elles contiennent dans leur métier. Comment ? Grâce à ODS Studio, l’outil no code de création de dataviz proposé par Opendatasoft.

Dans cette interview, Amélie Hervé, chargée de la gouvernance de la donnée au sein du département revient sur son utilisation du Studio, qu’elle considère comme un véritable outil de médiation sur les données pour la Mayenne.

 

Ebook : Démocratiser l'accès et les usages de la donnée

Articles sur le même thème :

En savoir plus

[ÉTUDE] La valorisation des données : enjeux et perspectives Tendances
[ÉTUDE] La valorisation des données : enjeux et perspectives

Pour comprendre les pratiques actuelles des organisations en matière de valorisation de la donnée, nous avons interrogé en octobre 2021 plus de 200 décideurs de grandes organisations et de tous le...

Le mois de la data : comment aider les collectivités territoriales à s'engager dans l'open data ? Tendances
Le mois de la data : comment aider les collectivités territoriales...

OpenDataFrance propose une série de webinaires du 9 au 31 mars 2022, présentés par des experts de la fonction publique qui partagent leurs conseils et bonnes pratiques, et notamment de nombreux cli...

Quels challenges 2022 pour les leaders de projet data ? Tendances
Quels challenges 2022 pour les leaders de projet data ?

Que nous réserve 2022 dans le monde de la data ? Comment soutenir ce passage à l’échelle et quels conseils donner aux leaders de projets data dans les organisations ? Retour sur les 3 grands chal...

[ÉTUDE] La valorisation des données : enjeux et perspectives Tendances
[ÉTUDE] La valorisation des données : enjeux et perspectives

Pour comprendre les pratiques actuelles des organisations en matière de valorisation de la donnée, nous avons interrogé en octobre 2021 plus de 200 décideurs de grandes organisations et de tous le...

Le mois de la data : comment aider les collectivités territoriales à s'engager dans l'open data ? Tendances
Le mois de la data : comment aider les collectivités territoriales...

OpenDataFrance propose une série de webinaires du 9 au 31 mars 2022, présentés par des experts de la fonction publique qui partagent leurs conseils et bonnes pratiques, et notamment de nombreux cli...

Quels challenges 2022 pour les leaders de projet data ? Tendances
Quels challenges 2022 pour les leaders de projet data ?

Que nous réserve 2022 dans le monde de la data ? Comment soutenir ce passage à l’échelle et quels conseils donner aux leaders de projets data dans les organisations ? Retour sur les 3 grands chal...