Meet Up ODS x Lamie Mutuelle : devenir une entreprise data-driven en valorisant la connaissance des adhérents

Voir le replay
Tendances

Pourquoi démocratiser l’accès et les usages de la donnée ?

data democratization important

Il est urgent pour les organisations de mettre en place les moyens pour démocratiser la donnée et permettre au plus grand nombre dans leurs écosystèmes internes et/ou externes d’y accéder et de les réutiliser facilement.

Anne-Claire Bellec
VP of Marketing, Opendatasoft
Voir tous ses articles

Les données sont au cœur de nos sociétés et sont produites en masse dans tous les secteurs d’activité et par tous les types d’organisations : entreprises privées, administrations centrales, collectivités territoriales, etc.

La valeur des données est largement reconnue aujourd’hui par l’ensemble des acteurs comme levier d’amélioration de leur efficacité interne, de création de nouveaux services et de revenus mais également de consolidation des liens de confiance avec leurs parties prenantes internes et externes.

Pourtant, selon notre dernière étude, seules 50 % des organisations sont véritablement engagées dans des projets de valorisation des données qui les rendraient facilement accessibles via des expériences digitales lisibles et claires sous forme de data visualisations et partageables en un clic avec leurs collaborateurs ou leurs partenaires, leurs clients ou encore les citoyens, aux moments clés de leurs activités.

C’est pourquoi afin de tirer pleinement partie du potentiel de valeur de la donnée, il est urgent pour les organisations de mettre en place les moyens pour démocratiser la donnée et permettre au plus grand nombre dans leurs écosystèmes internes et/ou externes d’y accéder et de les réutiliser facilement.

 

La démocratisation de la donnée permet à tous – citoyens, consommateurs, collaborateurs – d’accéder facilement aux données dans son quotidien personnel ou professionnel et de pouvoir la réutiliser et la consommer très simplement dans des formats numériques adaptés à ses besoins (datavisualisations, reporting, pages web, APIs, etc) et quelles que soient ses compétences techniques. Autrement dit, c’est pouvoir faire l’expérience des insights de la donnée comme n’importe quel autre contenu !

L’importance des données dans nos sociétés n’est plus à prouver, tant dans notre vie professionnelle que personnelle. Des volumes de données toujours plus grands sont générés au quotidien : les données sont devenues l’affaire de tous.

Nous sommes tous capables de créer et de partager des contenus photos, textes ou vidéos. La même facilité d’accès et de consommation doit être appliquée aux données.

Par ailleurs, l’exploitation de ces informations est essentielle pour garantir la compétitivité et l’attractivité des organisations et contribuer à un monde plus transparent. Durant la pandémie de COVID par exemple, les organisations « data-driven » se sont adaptées avec davantage d’habileté que les autres et ont été capables de prendre des décisions plus éclairées, dans des délais bien plus courts.

 

La démocratisation des données nous concerne tous. Grâce à la donnée, les collaborateurs prennent des décisions plus avisées, les citoyens ont une meilleure compréhension des performances des organismes publics et les consommateurs sont en mesure d’en savoir plus sur leurs achats, etc.

 

La data en libre-service au sein de votre organisation

Les données constituent un avantage clé en termes de compétitivité et d’efficacité au sein des organisations. La mise à disposition des données en libre-service pour tous les métiers permet de mieux exploiter vos données, accompagne la transformation digitale, permet d’accroître l’efficacité, d’apporter de la souplesse dans les opérations et de libérer le potentiel d’innovation de chaque département.

Cette démarche de démocratisation des données au sein de votre organisation permet également de développer l’autonomie des collaborateurs, de renforcer leur engagement et de mettre à profit leurs compétences. C’est notamment le cas pour la mise à disposition des données clients ou données métier pour la création d’offres adaptées. Le groupe Saint-Gobain a par exemple mis en place un portail de données en libre-service pour l’ensemble de son personnel. Un outil qui permet aux employés, présents dans 66 pays, d’accéder de façon simple aux informations et de travailler plus efficacement.

 

Les services data à destination de vos parties prenantes

Pour réussir, les entreprises exercent aujourd’hui leurs activités au sein d’un écosystème de partenaires, et travaillent en étroite collaboration avec des fournisseurs, des clients ainsi que les acteurs de leur marché. La création de nouveaux services de données permet de créer de nouvelles sources de revenus ou d’augmenter l’attractivité de vos services dans votre écosystème. La combinaison de différentes sources d’information fournit une valeur ajoutée à l’ensemble des acteurs et doit être partagée. Schneider Electric a par exemple créé une marketplace data basée sur notre Saas de démocratisation des données qui fournit de nouveaux services de données à ses partenaires. Cette démarche a également permis de développer une communauté d’experts qui partagent des idées et des bonnes pratiques dans le domaine de l’énergie.

 

Communiquer en toute transparence avec l’open data

Grâce à l’open data, les organisations peuvent communiquer en toute transparence sur les enjeux de leur secteur. Les données des collectivités, institutions publiques et même des entreprises privées peuvent également être utiles pour d’autres acteurs qui souhaitent améliorer leurs services. Le North Carolina Office of State Budget and Management (OSBM) partage plus de 900 datasets via son portail open data : LINC. On peut y retrouver des statistiques démographiques ou encore des données comparatives avec d’autres États. Cette démarche permet de favoriser une prise de décision plus éclairée dans l’ensemble du secteur public, tout en engageant les citoyens et autres parties prenantes.

 

En dépit des investissements considérables réalisés au cours des dernières années dans les outils d’analyse de données et plus généralement les technologies liées aux données, leur accès n’est pas encore complètement démocratisé, et ce, pour quatre raisons majeures :

 

1. Les utilisateurs de la donnée n’ont pas conscience de son potentiel

Les utilisateurs de la donnée n’ont pas conscience de tout le potentiel et des usages qui se cachent derrière ce terme. Pour certains, cela se résume à leurs données personnelles, qu’ils souhaitent protéger lorsqu’ils sont en ligne. Pour d’autres, les données sont des informations manipulées dans le cadre de leur travail. Dans la plupart des cas, les utilisateurs ne mesurent pas les usages possibles que les données à analyser peuvent avoir dans leur quotidien. Comme Olivier Thereaux, de l’Open Data Institute, l’explique dans ce blog, il est indispensable d’encourager les gens à tirer plus efficacement profit des données en leur montrant les usages potentiels.

 

2. Les données sont silotées dans les organisations

Bien que de plus en plus de données sont collectées, celles-ci ne sont partagées que de façon limitée. Elles restent ainsi bloquées dans des silos, que ce soit au sein des différents services de l’entreprise ou d’organisations spécifiques. Cela signifie que les entreprises ne profitent pas de toute la valeur qu’elles ont à offrir, à la fois pour accroître l’efficacité et l’efficience de leurs propres activités et de leur processus décisionnel pour, à terme, rentabiliser leurs investissements.

Par ailleurs, l’ouverture des données offre de nouvelles opportunités et développe de nouveaux modes d’utilisation des données, tels que le lancement de nouveaux services avec des partenaires ou d’autres parties prenantes.

 

3. Les données demeurent entre les mains des experts

Les solutions data existantes nécessitent une formation et des compétences spécifiques pour pouvoir être utilisées. Quelque chose comme un data lakehouse ou un outil de business intelligence relève par exemple de la compétence d’un data analyst ou d’un consultant BI. La plupart des métiers de l’organisation, qui ont besoin de données dans leur vie professionnelle et personnelle, n’ont donc pas accès à ces outils décisionnels.

Une solution qui permet de mettre en place un système de mise à disposition de la donnée en libre-service est indispensable pour en démocratiser l’accès et l’utilisation. Cela passe également par un travail d’acculturation et la mise en place d’une gouvernance des données pour s’assurer que les efforts réalisés d’un point de vue technologique sont soutenus par tous les membres de l’organisation.

4. La culture d'entreprise n'encourage pas le partage

Traditionnellement, les entreprises sont divisées en différents départements (ventes, service clients, informatique, comptabilité), tous responsables d’activités spécifiques. Cette organisation n’encourage pas le partage et l’utilisation et le traitement des données au quotidien, dans le but d’améliorer la collaboration et la prise de décision.

Mais changer une culture n’est pas simple : les collaborateurs et autres utilisateurs potentiels (citoyens, partenaires, consommateurs) doivent tous être sensibilisés aux bénéfices et usages possibles avec les données et à la façon dont elles peuvent les rendre plus autonomes, afin d’en accroître l’utilisation.

Les premiers portails open data sont apparus au début des années 2000 dans le secteur public. Les premiers usages étaient très simples mais ont permis d’impulser une dynamique créatrice sur le long terme. Les données brutes de recensement par exemple, ou encore les informations sur la qualité de l’air collectées par les capteurs IoT (objets connectés).

Par ailleurs, de nombreux pays ont adopté des lois obligeant les organismes publics à partager leurs données (La Loi pour une République Numérique en France). Des événements tels que la Journée des données ouvertes, les hackathons et les portails de données publiques, ont tous contribué à donner de l’ampleur au mouvement. Les entreprises ont alors pris conscience des avantages et ont appliqué les mêmes principes de données ouvertes à l’ensemble de leurs activités.

 

Des données ouvertes pour plus de transparence

La mise à disposition des données en open data permet de faire entrer la donnée dans le quotidien de tous : des données des collectivités pour s’informer sur la politique publique ou les moyens de transports, aux données des entreprises sur la provenance des produits ou les offres d’emplois. Les organisations doivent toutefois poursuivre leurs efforts afin de proposer des formats pertinents et réutilisables pour accéder aux bases de données.

Fournir des données en libre-service

Dans le cadre professionnel, la donnée doit être accessible sans l’intervention de data analystes. Un système en libre service permet d’encourager des usages simples et quotidiens et de démocratiser les données collectées en interne.

Créer de nouveaux services de données

Plutôt que de se contenter de donner accès à des données, les organisations doivent offrir des expériences pertinentes et sur-mesure, autour des informations de l’écosystème dans son ensemble. Quelles sont les questions spécifiques que les gens se posent et comment mettre nos données à leur disposition afin de les aider à trouver eux-mêmes les réponses ? Quels nouveaux services de données pouvons-nous créer au profit de notre communauté d’utilisateurs et quelles nouvelles sources de revenus cela peut-il générer ?

Démocratiser la donnée exige donc une compréhension approfondie de l’écosystème autour de vos données. Les besoins des utilisateurs sont très variés, c’est pourquoi la gamme d’expériences proposée doit être adaptée à différents groupes, tels que les partenaires, les clients, les citoyens, les employés et les consommateurs.

 

La démocratisation des données n’a jamais été aussi importante pour nous tous, compte tenu de l’importance centrale de l’information dans nos vies privées et professionnelles. Les organisations ont investi des sommes considérables pour collecter et centraliser les données, mais ces dernières demeurent encore souvent entre les mains d’experts. Supprimer ces cloisonnements et rendre les ensembles de données accessibles à tous, en ajoutant une solution d’expérience data aux systèmes d’information des organisations (pour concevoir des tableaux de bord et autres outils de visualisation des données) aidera à démocratiser la donnée, rentabiliser les investissements et permettra l’optimisation des programmes existants, libérant ainsi le véritable pouvoir des données au profit de tous.

 

Ebook : Démocratiser l'accès et les usages de la donnée

 

Articles sur le même thème :

En savoir plus

Opendatasoft lève 21 millions d’euros pour démocratiser et massifier l’accès à la Data dans le monde. Tendances
Opendatasoft lève 21 millions d’euros pour démocratiser et mass...

Toutes les équipes d’Opendatasoft sont ravies de vous annoncer une nouvelle levée de fonds de 21 millions d’euros. Pour en savoir plus, nous avons interrogé Jean-Marc Lazard, notre CEO et co-fo...

[Podcast IntoTheMinds] Opendatasoft : la plateforme tout-en-un de démocratisation de la donnée Tendances
[Podcast IntoTheMinds] Opendatasoft : la plateforme tout-en-un de d...

Opendatasoft est née d'une conviction : tout le monde doit pouvoir utiliser une information data-driven fondée sur les faits pour se développer et améliorer son quotidien personnel et professionne...

La data pour tous : plaidoyer pour une démocratisation de la donnée Open data & transparence
La data pour tous : plaidoyer pour une démocratisation de la donn...

Du téléphone portable au compteur électrique et autres objets connectés, la donnée fait partie du quotidien de chacun, et pas seulement à titre privé. Ces données, d’apparence brute, peuvent...

Opendatasoft lève 21 millions d’euros pour démocratiser et massifier l’accès à la Data dans le monde. Tendances
Opendatasoft lève 21 millions d’euros pour démocratiser et mass...

Toutes les équipes d’Opendatasoft sont ravies de vous annoncer une nouvelle levée de fonds de 21 millions d’euros. Pour en savoir plus, nous avons interrogé Jean-Marc Lazard, notre CEO et co-fo...

[Podcast IntoTheMinds] Opendatasoft : la plateforme tout-en-un de démocratisation de la donnée Tendances
[Podcast IntoTheMinds] Opendatasoft : la plateforme tout-en-un de d...

Opendatasoft est née d'une conviction : tout le monde doit pouvoir utiliser une information data-driven fondée sur les faits pour se développer et améliorer son quotidien personnel et professionne...

La data pour tous : plaidoyer pour une démocratisation de la donnée Open data & transparence
La data pour tous : plaidoyer pour une démocratisation de la donn...

Du téléphone portable au compteur électrique et autres objets connectés, la donnée fait partie du quotidien de chacun, et pas seulement à titre privé. Ces données, d’apparence brute, peuvent...