25 avril 2024 - Rencontre administration centrale et services déconcentrés : comment mieux intégrer les données au service des politiques publiques ?

S'inscrire
Glossaire

BI self-service

Pour faciliter l’utilisation des outils de business intelligence au plus grand nombre, les solutions de BI self-service se développent.

Si les outils de business intelligence sont largement intégrés au sein du stack technologique des organisations, leurs modèles plus classiques posent certaines limites. C’est pourquoi, il est primordial de leur associer la notion de self-service. Découvrons ce qu’est la BI self-service, ses avantages et les fonctionnalités indispensables.

Qu’est-ce que la BI self-service ?

La BI self-service allie à la perfection les outils de business intelligence à une utilisation démocratisée des données. Elle permet à tous les collaborateurs d’explorer et d’analyser les données de l’organisation, sans avoir à passer par la DSI. Cet accès simplifié à l’exploitation et l’analyse des données favorise le développement d’une culture data-driven en entreprise et améliore les prises décisions.

Pourquoi opter pour une solution BI self-service ?

Les limites de la BI traditionnelle

Traditionnellement, les outils de BI sont réservés aux experts de la donnée (data analyst, data scientist, data steward, data engineer, spécialiste BI, …). Ces derniers sont alors chargés de créer des rapports ou dashboards, de réaliser des analyses et des calculs avancés, d’ajouter des sources de données, etc. Les rapports sont ensuite transmis aux décisionnaires qui doivent définir des choix stratégiques en fonction des insights dégagés par les analystes.

Cet usage des outils de BI ne permet pas aux experts métiers d’accéder à la données pour obtenir des insighs sur leurs activités. Pour faire leurs analyses, ils doivent passer par les services informatiques qui consacrent alors plusieurs heures à comprendre les besoins et créer les rapports adéquats. Ce qui peut s’avérer chronophage et contre productif.

Par ailleurs, la complexité des interfaces des outils de BI peuvent conduire à une certaine frustration de la part des collaborateurs, ainsi qu’à un désintéressement vis-à-vis de la donnée en tant que véritable asset pour l’organisation.

Or, 85 % des décideurs considèrent que “l’utilisation des données est un axe de développement important” pour leur organisation. Mais encore faut-il en faciliter l’utilisation. C’est justement pour cette raison que la notion de self-service s’introduit dans les outils de business intelligence.

Les bénéfices du BI self-service

À l’inverse des outils de business intelligence plus classiques, le self-service implique une ouverture des données à tous. Même les non-initiés peuvent alors utiliser, explorer, exploiter les informations disponibles. Et ce, en toute facilité.
Ce faisant, les organisations sont capables de prendre des décisions beaucoup plus rapidement, car il n’est plus nécessaire de passer par les services informatiques ou experts data pour le reporting.
En outre, comme les données sont plus accessibles à tous, la collaboration et l’échange d’informations sont renforcés. Ce qui contribue davantage au développement d’une culture data driven.

Quelles sont les fonctionnalités clés pour la BI self-service ?

Pour bénéficier de tous les atouts d’une solution de BI self-service, il est primordial de disposer des fonctionnalités ci-dessous :

  • La capacité à connecter les données : les données doivent être interopérables, quels que soient leurs sources, leurs formats ou encore les outils utilisés.
  • La correction et la modification des données : si les données proviennent d’une multitude de sources, elles ne sont pas forcément à jour, qualitatives ou pertinentes. Or, pour prendre de bonnes décisions, les organisations ont besoin de données fiables. La solution BI doit donc simplifier le nettoyage de données (avec suppression des doublons, des informations erronées ou obsolètes) ainsi que le reformatage.
  • L’enrichissement des données : l’idée est alors de croiser les informations entre elles, qu’elles soient internes à l’organisation (données corporate) ou externes (données clients, données partenaires, fournisseurs data, …).
  • La création de data visualisations : les dataviz permettent de rendre lisibles et compréhensibles les données par tous, mêmes les non-initiés. Ainsi, l’outil de BI self-service doit fournir des tableaux de bord avec des graphiques, des cartes, ou encore des data stories.
  • Le partage via des portails ou des API : il s’agit alors de diffuser ses données auprès de collaborateurs, de clients, de partenaires, d’administrés, etc. Le partage d’information facilite ainsi la réutilisation des données, et donc, la création de valeur.

Opendatasoft favorise le partage de données en interne et en externe à travers les portails de données qui facilitent la recherche et la réutilisation des assets data d’une organisation.

 

Découvrez dans notre Ebook comment partager vos données à travers un portail de données.
En savoir plus
Observatoire 2024 de la démocratisation des données dans les organisations en France – réalisé avec Odoxa Tendances
Observatoire 2024 de la démocratisation des données dans les organisations en France – réalisé avec Odoxa

L’édition 2024 de notre Observatoire de la démocratisation des données dans les organisations françaises permet de suivre l’évolution des pratiques et de la maturité des organisations en matière d’utilisation et de partage des données.

Comprendre et accélérer l’utilisation des données grâce au data lineage : cas d’usage Data intelligence et reporting
Comprendre et accélérer l’utilisation des données grâce au data lineage : cas d’usage

Découvrez comment nos clients utilisent la fonction de lignage des données d'Opendatasoft pour analyser la performance de leurs portails et améliorer continuellement l'expérience qu'ils offrent à leurs utilisateurs.

Les bénéfices du data lineage (lignage de données) pour votre stratégie de gouvernance Tendances
Les bénéfices du data lineage (lignage de données) pour votre stratégie de gouvernance

En aidant les entreprises à analyser les usages de la donnée, le data lineage participe directement à renforcer la stratégie de gouvernance des organisations. Découvrez tous les bénéfices du data lineage pour votre stratégie de gouvernance.

Observatoire 2024 de la démocratisation des données dans les organisations en France – réalisé avec Odoxa Tendances
Observatoire 2024 de la démocratisation des données dans les organisations en France – réalisé avec Odoxa

L’édition 2024 de notre Observatoire de la démocratisation des données dans les organisations françaises permet de suivre l’évolution des pratiques et de la maturité des organisations en matière d’utilisation et de partage des données.

Comprendre et accélérer l’utilisation des données grâce au data lineage : cas d’usage Data intelligence et reporting
Comprendre et accélérer l’utilisation des données grâce au data lineage : cas d’usage

Découvrez comment nos clients utilisent la fonction de lignage des données d'Opendatasoft pour analyser la performance de leurs portails et améliorer continuellement l'expérience qu'ils offrent à leurs utilisateurs.

Les bénéfices du data lineage (lignage de données) pour votre stratégie de gouvernance Tendances
Les bénéfices du data lineage (lignage de données) pour votre stratégie de gouvernance

En aidant les entreprises à analyser les usages de la donnée, le data lineage participe directement à renforcer la stratégie de gouvernance des organisations. Découvrez tous les bénéfices du data lineage pour votre stratégie de gouvernance.

Commencez à créer vos expériences data
Demander une démo